[Japan Expo/Comic Con 2011] Mon Expérience

C’était il y a une semaine, nous arrivions au Parc des Expositions à Paris-Nord Villepinte pour la Japan Expo/Comic Con 2011.

En grand fan de comics et de culture Manga, c’était le rendez vous obligé pour les accros aux mondes imaginaires.

Le programme était vraiment alléchant, entre exclusivités jeux vidéos, créateurs, dessinateurs, acteurs. On ne pouvait qu’être conquis.

Pour ma part, j’avais quelques objectifs. Rencontrer Suda 51 et Yamaoka pour Shadows of the damned, Yumiko Igarashi ou encore Jeff Scott Campbell entre autres .

A vrai dire je suis reparti quasi les mains vides. Cependant, j’ai pu avoir un coffret DVD Géorgie signé par Yumiko Igarashi la dessinatrice du manga destiné à ma femme. Instant anecdote: merci à toi, jeune fille, de m’avoir fait signé ce livret, en effet l’une des dernières personnes à avoir eu une dédicace m’a aidé à en avoir une, je n’avais pas de ticket . Je t’en suis profondément reconnaissant.

Coté Jeux Vidéos

J’ai pu essayer quelques jeux 3DS et Xbox 360. En ce qui concerne les jeux 3DS, j’ai donc essayer Kid Icarus-Uprising, Resident Evil Revelations, Zelda – Ocarina of time.

En ce qui concerne Kid Icarus Uprising, c’est vraiment un très beau jeu. Nintendo sait y faire. La sensation de profondeur à travers les niveaux est vraiment frappante. Bien que le jeu soit trop dirigiste (normal pour un rail shooter), les niveaux sont assez speed et assez prenants. Un premier contact alléchant!

Pour essayer Resident Evil Revelations, il fallait d’abord montrer patte blanche. Et ouais, t’avais pas 18 ans, donc niet! Et ca fait plaisir qu’on respecte les normes PEGI dans un salon, du moins un éditeur… Pour en revenir au jeu, la 3D est vraiment bien foutu aussi, le gameplay à la RE4 m’a demandé un petit effort de remise en route (ça fait un bail que je n’y avais pas rejouer). L’utilisation du stylet pour certains puzzle evite la monotonie, car le jeu est construit par phase (entre calme et action). L’action pour dézinguer du zombie et le calme pour les puzzles et la recherche d’objet. Un jeu qui promet comparé à Mercenaries.

L’un des plus jeux qui soit arrivé à la N64 débarque sur la 3DS. Ocarina of Time. Et ca envoie du lourd, la 3D amplifie la sensation d’environnement à perte de vue. le graphisme a été remis au gout du jour et ça fait plaisir. Link est vraiment agréable à manier, très accessible. Un jeu qui doit faire partie d’une ludothèque. D’ailleurs la petite exposition sur les 25 ans de Zelda était sympa à voir et permettait aux plus jeunes de voir nos vieilles consoles faire tourner les premères aventures de Link.

J’ai bien sur entre-aperçu Luigi’s Mansion 2 (vraiment superbe et immersif, en tout point), Mario Kart 3DS (l’un des meilleurs qui s’annonce et c’est sur 3DS), mais aussi Xenoblade Chronicles sur Wii (la console en a encore sous le capot malgré qu’elle soit en fin de vie, une des plus étincelantes). En ce qui concerne The Last Story presenté en VOSTFR, je ne pourrais pas vraiment vous en parler, en effet la TV avait de gros problèmes de luminosité et de contraste, le jeu était laid à souhait. J’espère l’essayer prochainement dans de meilleures conditions.

Pour la xbox 360, j’ai pu mettre les mains sur Shadows of the damned et DBZ – Ultimate Tenkaichi.

Là, on change de registre. Pour le jeu de Suda « No More Heroes » 51, Akira Yamaoka et Shinji Mikami se sont joint à lui pour donner une leçon vidéoludique à ceux qui parle de la mort de l’industrie japonaise. Shadows of the Damned est vraiment un jeu barré, tant visuellement que scénaristiquement. Vous prenez le délire de No More Heroes avec un gameplay à la RE4, vous obtenez Shadow of the Damned. Vous y contrôlez Garcia Hotspur, un bellâtre mexicain chasseur de démon. Malgré sa vaillance, il ne pourra rien contre l’enlèvement de sa femme Paula par le Maître des Démons, le surpuissant Fleming. Garcia poursuit alors sa femme jusqu’aux Enfers, là où toute l’histoire se déroule. Et bien personellement, j’ai bien aimé le jeu en général. Malgré le fait de se remettre du gameplay qui est un brin lourd. La torche qui devient un revolver, une ambiance survival horror. Pour moi, c’est un Evil Dead à la sauce Jeu Vidéo.

Pour le nouveau DBZ en exclu mondiale à ce salon, j’ai bien aimé. Le jeu s’annonce vraiment magnifique. les graphismes des personnages, les environnements, le menu de sélection du jeu est vraiment classe. Seul Bémol à mon avis, c’est encore un jeu de baston. Ca commence sérieusement à m’écoeurer. La licence est pressé jusqu’à la moelle. On parle de Capcom et de Resident Evil comme pompe à fric, je pense que Namco-Bandai se porte bien là aussi. Ce sera vraiment pour un public averti. Enfin les grands fans de la saga.

Un des gros points de l’affluence du salon, European Cosplay Gathering oblige : les Cosplay . Le pire cotoyait le meilleur comme souvent dans ce genre de salon. Des personnages de FF à ceux de Naruto ou encore de One Piece, il y avait la fameuse Maid japonaise qui était bien réprésenté.

Un des grands moments! Les qualifications pour le Tougeki (commenté par Ken Bogard je crois)! J’ai pu assister à quelques matchs et je dois dire qu’ils sont vraiment forts les mecs. Il y avait du niveau. Un truc de taré.

Un Reportage photo est prévu. Baalrog a fait quelques photos qui viendront plus tard.

Juste avant de partir, j’ai fait quelques emplettes, comme l’intégrale de Full Metal Alchemist en Edition Gold et les premiers volumes du même manga pour ma femme. Mais aussi, les derniers volumes de HighSchool of the Dead qui me manquait ainsi qu’un vieux exemplaire de Marvel X-Men par Jim Lee.

Même si je ne suis pas revenu sur Saint Seyia qui s’annonce pas mal pour un beat them all ou encore Alice Madness Returns en 3D sur Pc qui était vraiment magique, le salon était vraiment sympa. Passionant. Il y avait des tas de choses à voir sur la culture geek comme le jeu de rôle ou encore sur la culture japonaise (arts martiaux, arts graphiques). Mais ce n’est à recommander à tout le monde. Le salon était bondé. En effet, 200000 personnes y sont venus sur les 4 jours. Par contre, SVP parents, ne laissez pas vos gamines de douze ans s’habiller en maid, personnellement ca me dérange un peu. Je trouve ça inapproprié.

Publicités

Une réflexion sur “[Japan Expo/Comic Con 2011] Mon Expérience

Les commentaires sont fermés.