Metal December #2 – Emperor

Emperor est aussi de mes groupes favoris. La chanson qui va suivre est celle par qui je les ai découverts. C’était issu d’un Live il y a quelques années déjà. Ce Morceau se trouvait alors sur une compile d’un Metal Magazine, je crois. J’espere que cela vous plaira. Moi, cela me rappelle des souvenirs.

Emperor débuta en 1991 avec Samoth (batterie/guitare), Ihsahn (guitare/chant) et Mortiis (basse). Précédemment un groupe de death metal, du nom de Thou Shalt Suffer, la formation adopta le style black metal et son nom actuel lorsqu’Ihsahn et Samoth rencontrèrent Euronymous aux alentours de 1991. La première démo, Wrath of the Tyrant (1992), attira l’attention de la maison de disques Candlelight. S’ensuivit à la fin de la même année la démo éponyme Emperor. Peu après, le groupe signe un contrat qui leur permet notamment de sortir Emperor en split avec Hordanes Land, d’Enslaved. Samoth s’occupe désormais de la guitare, Ihsahn du chant et de la guitare et Bård Faust rejoint le groupe à la batterie. Mortiis quitte le groupe pour s’occuper dans son projet de musique ambiante et est remplacé par Tchort. Emperor commence ensuite a travailler sur leur premier album complet, In the Nightside Eclipse, en été 1993. Le groupe, à ce moment, commence à faire des spectacles en Norvège et en Angleterre.

Suite à une série d’événements en 1992 et 1993 en Norvège (meurtres, incendies d’églises) Samoth est incarcéré pour incendie criminel et Bård Faust pour meurtre. Tchort est aussi poussé à quitter le groupe suite à une enquête policière (il ne sera jamais incarcéré mais ne reviendra plus dans Emperor). Le groupe est désormais en suspens, ne restant qu’Ihsahn en liberté, qui continue néanmoins à composer pour un éventuel prochain album. Après la libération de Samoth, Trym (ex-Enslaved) rejoint le groupe à la batterie ainsi que Alver à la basse et la formation se remet à rouler. Emperor lance ainsi Anthems to the Welkin at Dusk au début de 1997. La cinquième piste de l’album, The Loss and Curse of Reverence fut arrangée peu de temps après dans un clip, parmi un des premiers dans le black metal. Plusieurs magazines spécialisés dans le metal extrême, tels Terrorizer (Royaume-Uni) et Metal Maniacs décernent à Anthems to the Welkin at Dusk le titre d’album de l’année. Alver quitte le groupe, peu de temps après la sortie d’Anthems. Le groupe, réduit alors à trois membres (Ihsahn s’occupant de la basse), enregistre IX Equilibrium et fait des tournées en Europe et aux États-Unis.

En 2000, Samoth et Trym décident d’aller davantage en direction du death metal (formation du groupe Zyklon), pendant qu’Ihsahn explore les côtés plus artistiques et progressifs de la musique extrême, comme le démontre son projet Peccatum avec sa femme Ihriel. Le groupe décide de se dissoudre en 2001, après le lancement de leur album final, Prometheus: the Discipline of Fire and Demise, album composé entièrement par Ihsahn. Après cet album, la formation norvégienne se sépare pour des raisons personnelles et judiciaires, et par suite des divergences musicales déjà mentionnées. Depuis lors, Samoth et Trym jouent toujours du black/death metal avec le groupe Zyklon et Ihsahn, après avoir sorti quelques albums pour Peccatum, s’est lancé dans une carrière solo. Samoth fait aussi partie du groupe de thrash metal Scum où il officie au poste de guitariste, accompagné de Bård Faust, ancien batteur d’Emperor et remis en liberté en 2004, et de Casey Chaos du groupe de punk rock américain Amen.

Le premier octobre 2005, le groupe annonce son retour sur scène, du moins pour quelques concerts. Entre autres, la formation apparaît en tête d’affiche au festival Inferno de Norvège, de même qu’au festival metal, le Wacken Open Air en 2006, ainsi que le Hellfest en France en 2007. Aujourd’hui, la formation s’abstient de préciser si cette réunification n’était que pour quelques spectacles ou pour un éventuel nouvel album.

Emperor – I Am The Black Wizards

Publicités