[Horror-Test] House Of The Dead – Overkill sur Wii

The House of the Dead: Overkill est un jeu vidéo de tir de type rail shooter sorti en 2009 sur Wii et édité par Sega. C’est l’un des volets de la saga The House of the Dead, qui a très peu de rapports avec les autres épisodes de la série, à part la présence de « G » et des morts-vivants. Avec ce jeu gore, inspiré de films de série B et au vocabulaire grossier à outrance, Sega visait un public adulte sur la Wii.

Synopsis:

Ce jeu suit les débuts de l’agent « G » avec son partenaire de l’époque Isaac Washington. L’histoire commence alors que les héros vont investir le palais de « Papa Caesar », le responsable de la horde de mutants qui déferle sur Bayou City.

Gameplay:

Overkill est un Rail-shooter. Vraiment classique dans sa construction avec des boni (bonus au pluriel). Il s’apparente à ce que l’on peut trouver en arcade. Même le fait de recharger a le même fonctionnement. Je ne peux vraiment vous en rajouter, le principe est très simple: Tirer sur ces p****** de Zombies et retrouver le grand méchant qui a comploté tout ça.

Graphismes:

Il est vrai que la Wii n’est pas une console puissante. Bon nombre de jeux nous ont montré qu’elle se trouvait derrière les consoles HD. L’avantage que l’on peut voir réside dans la recherche d’une certaine esthétique. Dans Overkill, ce qui est vraiment bien, c’est cette touche rétro qui s’affiche à l’écran. Si vous êtes amateurs de séries B à Z, les introductions des niveaux sont vraiment référentiels, sans parler du niveau de langage (mais ceci est une autre histoire). La qualité graphique in-game est du niveau de la Wii, on ne peut pas lui demander plus.

Bande-son et Musiques:

Pas de grandes innovations de ce point de vue. Les thèmes que l’on entend sont assez rébarbatifs et en deviennent monotones. Le seul point positif, pour ma part, sont les musiques de cinématiques. Elles sont le parfait exemple de ce qui ce fait dans les vieux ‘nanards’ zombies. En ce qui concerne les bruitages, on ne peut pas dire que le jeu se diversifie. On entend à peu près les mêmes sons tout le temps. De ce point de vue, les bruitages sont assez pauvres.

Mon Avis:

Un titre très arcade. Tant par son gameplay classique et son scénario, Overkill ne révolutionne rien du tout. Ceci est du pur divertissement. Je l’ai fini avec un pote en à peine une soirée (pour vous dire que ce n’est pas très long) Malgré tous ces points, j’en garde un bon souvenir, je suis amateur de vieux nanards zombies et ce jeu s’inscrit totalement dans cette veine.

Publicités