[Critique] Reliques – Tome 1

Premier Tome à paraître aujourd’hui. Je remercie Glénat de me l’avoir envoyé. Le thème principal sont les croisades où onze aventuriers ont été désignés pour sauver la foi chrétienne… Le sous titre est Le tombeau de Lazare.

Synopsis:

An 1254. Louis IX, dit Saint Louis, ordonne à un inquisiteur dominicain de former un groupe chargé de récupérer les reliques sacrées du christianisme. Il espère se servir de ces preuves de l’existence réelle du Christ comme un outil politique pour renforcer la foi, certes, mais surtout pour asseoir le pouvoir de l’Occident sur l’Orient, du Christianisme sur l’Islam.

Guillaume d’Uzès, un Croisé légendaire et plus tout jeune, sera à la tête de cette équipe de chasseurs de reliques, composée des éléments les plus disparates que l’on puisse imaginer : sa fille adolescente, deux moines dominicains, un habile voleur, le meilleur falsificateur d’Orient, un marchand génois, un guerrier mongol, un prince musulman exilé et trois chevaliers croisés ayant servi des années auparavant sous les ordres du chef du groupe…

Les auteurs :

Spécialiste en théorie de la BD, Koldo Azpitarte Orroño a été directeur adjoint du magazine
de BD « Trama » et collabore avec le magazine «Dolmen». Il est l’auteur de deux livres :
Comics Made in Spain et Senderos, et a collaboré à plusieurs projets collectifs tels que BD
Manga Del ou Apprendre à dessiner les Comics.

Après une mini-série à succès intitulée Neck and Cold, Angel Unzueta Galarza part à
New York pour percer sur le marché américain. Il y travaillera avec Marvel et DC Comics,
notamment sur Wolverine, Young Justice, Flash, Green Lantern Corps, Countdown, Titans…

Mon avis:

Le trait est vraiment dynamique. Il donne l’impression d’une action vive et intense. Il semble bien servir l’histoire. Le background Comics du dessinateur se ressent fortement lors des combats. Bien que les visages soient tous uniques, on ne peut s’empêcher de discerner un style graphique assez original. On pense ici à l’école espagnol, tant par le trait, que par la colorisation.

Ce premier Tome est avant tout une mise en place de la trame scénaristique, il est clair que le scénariste a plus d’une corde à son arc. On sent qu’il y a de potentielles sous-intrigues. Je caractériserait ce premier Tome avec le mot nerveux. On sent que le sujet passionne les auteurs. Ils mettent toutes leurs techniques en oeuvre pour écrire un récit d’aventure moyen-âgeux.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’attends une suite avec impatience. Une bonne sortie Glénat dans la collection Graffica.

Vous pouvez lire quelques planches ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s