[Critique] Bleach – Memories of Nobodies

Avis aux fans de Tite Kubo, voici une aventure inédite de Bleach en un seul volume et tout en couleurs ! Merci à Glénat pour cet envoi.

Bleach: Memories of Nobody (劇場版ブリーチ, Gekijouban Bleach?) est le premier long métrage d’animation réalisé par Noriyuki Abe d’après le manga de Tite Kubo, Bleach, sorti le 16 décembre 2006 au Japon. En France, le film est sorti et disponible depuis le 28 janvier 2009 en DVD chez Kazé.

En effet, après One Piece, Glenat Manga se lance dans l’édition des anime comics issus des quatre films de Bleach. Chacun représente une histoire inédite, où l’on retrouve tous les héros de la série culte, face à de nouveaux adversaires !
Le dispositif d’alerte de Soul society est à son niveau maximum et toutes les équipes sont mobilisées. Le monde est tout simplement menacé de destruction par un mystérieux groupe qui se fait appeler les Dark One, mené par un certain Ganryu ! Ichigo et Rukia n’ont qu’une heure et pas une seconde de plus pour déjouer cette menace.

Mon avis: 

Une très bonne idée de chez Glénat. Un anime comics, ce n’est pas courant. Mais bien fait, encore plus. Dans l’ensemble, le manga est de bonne facture et permet une lecture facile et agréable. L’apport de la couleur, dont je ne suis pas fan (puriste, vous avez dit?), aide à transmettre l’action du film sur papier glacé. C’est une assez bonne surprise. Je ne m’attendais pas à ça.

Le dessin est plus fidèle à l’animé, comparativement aux tomes classiques qui sortent.Je me trompe peut être, mais je regarde régulièrement des épisodes de l’anime. Ce n’est juste que mon ressenti. Les grands fans n’y trouveront peut être pas leur compte en ayant déjà vu cette OAV, mais ceux qui se contente du manga penseront certainement différemment.

Tome 49 à sortir le 05/09/2012.

Publicités