[Critique] Burton – Tome 1

Un grand merci à Glénat pour m’avoir envoyé cet ouvrage.

L’histoire du Capitaine Richard Francis Burton, le mouton noir de l’Angleterre Victorienne !

C’est auréolé de la gloire de ses expéditions précédentes que le Capitaine Richard Francis Burton se voit confier la direction d’une expédition en quête des fameuses Sources du Nil, recherchée depuis plus de mille ans. Mais cet homme au caractère trop trempé, peu conventionnel, érudit et provocateur fascine autant qu’il rebute.

Aux trente langues qu’il manie parfaitement il n’en manque qu’une pour se faire accepter de la société londonienne, la langue de bois. Aussi, lui impose-t-on le fils d’une bonne famille, le Capitaine John Hanning Speke, comme partenaire pour conduire durant près de deux ans la plus grosse expédition africaine que l’Angleterre n’ait jamais lancée.

Une aventure qui va alimenter l’imaginaire du monde entier et dont les résultats vont diviser l’Angleterre pour des décennies. Et remettre en cause l’ensemble de la carrière et les récits de Burton…

J’ai pu lire quelques articles à son sujet, l’homme était quelqu’un de plutôt original et mystérieux. Beaucoup de spéculations autour de ses découvertes et de sa vie viennent englober le mythe de cet aventurier. Il mène une vie romanesque et voyage inlassablement sur tous les continents. Il parle 29 langues et 11 dialectes et, maîtrisant l’arabe, il est l’un des premiers Occidentaux à atteindre la Mecque, déguisé en pèlerin. Il en rapporte notamment des croquis et des mesures de la Kaaba.

Le dessin de la BD est caractérisé et permet une narration abordable sans encombre. L’ensemble est très lisible. Les 56 pages de l’ouvrage se mangent rapidement, et on s’étonne de se retrouver à la fin de ce premier tome. A la suite de la lecture, on attend avec envie le tome 2. Je le conseille à tous les amateurs d’égyptologie, d’histoire moderne et de découverte.

Vous pouvez lire quelques planches ici.

Publicités

4 réflexions sur “[Critique] Burton – Tome 1

  1. Dis moi c’est plus une BD pour adulte voir jeune ados (12 ans) où elle convient aussi à partir de 9 ans ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.