[Flip-Test] Silent Hill: Book Of Memories sur PSVita

Je tiens à rassurer les lecteurs, je n’ai pas tester personnellement ce jeu. Je n’ai pas de PSVITA. L’un de mes amis, Marc grand geek de surcroi, l’a testé pour moi. Voici ses impressions. Du moins, plutot son avis bien tranché. Silent Hill est l’une de ses séries préférées.

Merci à Konami pour m’avoir permis de publier ce billet.

Voici son test.

On ne présente plus cette grande franchise d’horreur. Cette série a commencé par l’horreur avant d’atterir dans des méandres hack’n’slash RPG qui s’approche de Fais-moi Peur.

Il y a bien sur toutes les icones du jeu à l’interieur. Ils en deviennent des clichés, sans aucune signification profonde dans le ‘scénario’. On crée un personnage à qui l’on remet un courrier étrange, un livre. Tout part de là. Pas besoin de bien plus pour commencer un vulgaire Hack’n’slash horrifique. Il y a l’habituel stuff à augmenter et entretenir. En ce qui concerne les armes, rien de bien transcendant, ni même original. Vous ne sursauterez pas comme dans les autres itérations de la franchise.

La vrai originalité du jeu est le multijoueur. Pour un Silent Hill, voilà un élèment qui sort vraiment du lot. Ne vous attendez pas à des prouesses de la part de vos coéquipiers (bots). Le vrai multi réside dans le jeu en ligne qui s’avère plutôt médiocre et insipide lui aussi.

Pour ce qui est des environnements, ici aussi rien de bien original. Les couleurs varient très peu. On en vient à se demander si on a changé de pièce. dans les versions salon de cette saga, chaque pièce suintait le vice, la perversité, la psychologie borderline. Pour celui-ci, il serait à conseiller aux Teenagers fans de Twilight. En bref, rien de viscéral.

Pour tout vous avouer, j’ai bien aimé Homecoming, bien qu’imparfait il n’était pas aussi mauvais qu’on le dit. Le coté action était peut être là, mais l’histoire n’était pas mauvaise et annonçait le Downpour. Downpour, qui est vrai retour aux sources avec des éléments modernes. Le reboot, enfin plutot le remake Shattered Memories qui incitait à l’exploration et l’introspection, était une bonne idée aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s