[Compilation] Electro Shock sort le 24 décembre

visuel-electro-shockLa musique électronique se décline au pluriel (house, electro, techno) et n’a jamais été aussi vivante. En 2012, les scènes clubbing du monde entier ont vu l’électro – genre qu’on pensait désormais vendu aux gros noms de la pop (Britney, Rihanna, Guetta…) – revenir sur le devant des Dance floor.

De Paris à Berlin, en passant par Londres ou Los Angeles, une nouvelle génération de dieux des platines encore plus intègre voit le jour : l’electro-touch 2.0.

Le premier volume d’« Electro Shock », flash en temps réel de ces machines à bien danser, est une introduction parfaite à ceux qui font le « beau temps » de l’électro. On y croise les incontournables de l’année 2012 comme M83 et son électro sombre et mélancolique, Justice, Kavinsky, Breakbot et son electro-funk, Metronomy ou encore C2C. Mais aussi les artistes émergents de la scène électronique comme Nicolas Jaar, prince d’une soul moderne et sophistiquée, nourrie de dubstep, ou les français Brodinski/Gesaffelstein, nouveaux dieux de la french touch 2.0. La pop mélancolique des Chromatics, qui avec leurs obsessions eighties sont devenus les chouchous des défilés Chanel, côtoie la house minimale de Nina Kraviz qui fait des ravages au Panorama Bar, le club le plus couru de Berlin. La provocatrice MIA met un sacré coup de pied au politiquement correct musical et plein d’autres, qui chacun dans leur genre, attestent de la vitalité retrouvée de la scène électronique mondiale.

Compilation parfaite pour les oreilles grandes ouvertes, « Electro Shock » est le panorama idéal d’une vague mondiale électro qui surfe autant dans les playlists des podcasts branchés, sur les catwalks des défilés, dans les clubs hype, sur les radios (jeunes), que dans les B.O cinéma du box-office.

Publicités