[#Review] #Manara – Le Singe

Un grand merci à Glénat pour m’avoir fait parvenir ce titre.

La première œuvre majeure de Manara enfin rééditée.

Synopsis:

Après avoir été couronné roi par une communauté à lui toute dévouée, un jeune singe part à la recherche de l’immortalité…

Mon avis:

Milo Manara, sur un scénario de Silverio Pisu, adapte un célèbre roman chinois du XVe siècle, Le Roi des singes, qu’il réinvente à sa manière tout en faisant de nombreux parallèles avec le monde moderne.
Ainsi, les tribulations chaotiques de ce singe anthropomorphe ressemblent plutôt aux errances oniriques de Giuseppe Bergman, voire à celles de Don Quichotte.
Un roman graphique riche et truculent, initialement paru en 1980, où la maestria graphique de Manara, à l’époque encore fortement influencé par Mœbius, éclate à chaque page.

Beaucoup vont se dire en lisant que Manara a dessiné ce roman graphique, qu’ils vont voir des femmes nues et de l’érotisme à foison, je me permets de vous dire que l’homme sait avant tout dessiné n’importe quoi et donné de la vie à tous ses personnages.A l’instar de Moebius, l’homme a son style et donne des planches magnifiques. Ce titre est tout simplement merveilleux du point de vue graphique, mais aussi du point de vue scénaristique.

A conseiller à des adultes bien sur, mais aussi aux amateurs de dessin!

Publicités