[@KochMediaFR] Test de 7th Dragon III Code : VFD sur 3DS

En l’an 2100, les dragons sont descendus sur Terre…

Merci Koch Media pour cet envoi.

Présentation:

Dans 7th Dragon III Code : VFD l’action prend place en l’an 2100, les dragons sont descendus sur Terre et l’humanité est à la merci de ces monstres terrifiants. Pour autant, tout espoir n’est pas perdu. En tant que protagoniste, vous coopérez avec Nodens Enterprises, société de jeux vidéo qui s’emploie à arrêter la menace des dragons, pour devenir chasseur de dragons et sauver l’univers. En ces heures funestes, Nodens Enterprises a en effet trouvé un moyen de faire pencher la balance en faveur de l’humanité : en parcourant trois ères différentes, vous pourrez perturber le pouvoir des dragons.

Caractéristiques :

-Un scénario haletant : explorez de nombreux donjons dans 3 ères différentes, le royaume mythique d’Atlantis, la capitale futuriste d’Eden et Tokyo de nos jours.
-Customisation de personnages : avec huit classes distinctes, 40 options vocales et 96 variantes d’aspect, vous pourrez créer et personnaliser à volonté l’équipe de chasseurs de dragons idéale. Le personnage principal pourra recevoir l’aide de deux alliés au combat et avoir jusqu’à neuf personnages dans son groupe.
-Des tonnes d’activités annexes : vous pourrez développer les compétences de vos personnages, participer à de nombreuses quêtes secondaires et même sortir avec l’élu(e) de votre cœur. De plus, vous pourrez ajouter de nouveaux étages au QG de Nodens Enterprises avec des zones de loisir indispensables : bibliothèque, bar lounge, café à chats, mais aussi hôpitaux.
-Langues : les voix japonaises ont été conservées et les textes sont en anglais.
-Contenu Bonus : Un artbook de 28 page inclus avec le jeu.

Mon avis:

Je dois avouer que je ne connaissais pas vraiment cette franchise. Ce titre doit être le quatrième épisode. Je vais essayer d’être le plus direct possible.

Ce jeu est un J-RPG, et comme tout RPG japonais qui se respecte, il a beaucoup en commun avec les autres. Je passe vite fait sur les graphismes (ils poussent la console à se surpasser et engendre quelques désagréments pendant le jeu mias rien de perturbant), sur le design des personnages ( je trouve le trait général super sympa, à en faire pâlir un FF), la musique est entrainante, et suivant le moment de jeu, elle accompagne et galvanise le joueur.

Le scénario, en lui même, n’est pas mauvais et ressemble un peu à un road movie qui traverse les époques avec de méchants dragons. Il est classique sur certains points, j’admets volontiers que certains évènements sont assez prévisibles. Mais le sentiment global d’être pris dans une histoire rocambolesque prime sur ces petits défauts. Le fan de J-RPG y trouvera son compte.

Il y aura toujours quelque choses à améliorer comme le sentiment de progresser facilement. Je n’y vois pas un souci particulier, ma fille pourrait aisément y jouer (si elle parlait anglais, 😉 ) De là, à être trop facile, je n’irais pas jusque là.

Essayez le, vous verrez.

Attention ce jeu nécessite un anglais maitrisé. Mais bon, rien de bien méchant, je vous rassure.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s