[@Glenat_Manga] Mon avis sur Woodstock – Tome 16

Le rideau s’est baissé…

Merci Glénat pour cet envoi.

Présentation:

Le rideau s’est baissé sur la prestation de Wunder Kammer. C’est maintenant au tour de Charlie de saisir la scène du Road to Detroit. Mais les membres du groupe sauront-ils faire face à la foule et aux éléments déchaînés ?

Mon avis:

Charlie face au déluge. En ajoutant le stress du groupe sur une scène américaine ainsi qu’une tempête de dingue pendant un concert, je dois dire que le groupe devra faire face à son avenir. Il est à un point déterminant. Il a déjà un peu fait ses preuves, mais là ce sera la consécration. On peut sentir comme une fin de série. Il ne reste que 2 tomes après celui-ci. Comme un adieu aux armes. Il me tarde de connaitre la suite et la fin (malheureusement)

Le manga se nourrit donc de multiples références à des groupes mythiques de la scène rock tels que The Sex Pistols, The Ramones… Si vous connaissez le rock, vous serez ravis d’y retrouver les multiples clins d’œil qu’y glisse l’auteur. Et si vous ne connaissez pas, laissez Gaku et ses compagnons vous entraîner dans un tourbillon musical hors du commun !

Woodstock est une grande série sur la culture rock, taillée pour les jeunes adultes et résolument actuelle. Issu du catalogue de Shinchosha (Btooom), ce titre compile tous les talents : un propos passionnant truffé de références, des personnages hautement charismatiques, une modernité revendiquée et un dessin extraordinaire d’évocation où le son est quasi palpable.

Headbangin’!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s