[@KochMediaFR] Mon avis sur Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls [#PS4]

Après les horreurs de la Hope’s Peak Academy…

Merci Koch Media pour cet envoi.

Présentation:

Komaru Naegi, la petite sœur de Makoto Naegi, a été emprisonnée dans un mystérieux appartement pendant plus d’un an. Un jour, elle est libérée par Byakuya Togami de la Future Foundation, mais une centaine de Monokumas lancent l’attaque et empêchent le sauvetage d’aboutir. Komaru découvre alors que la ville est sous le contrôle d’un groupe d’enfants, les Warriors of Hope. Leur chef, Monaca, veut que la ville devienne le paradis des enfants, et il croit que pour y parvenir, il faut exterminer tous les adultes. Komaru s’associe alors avec Toko Fukawa pour tenter de survivre aux Monokumas, d’échapper aux enfants et de découvrir les terribles secrets de la ville.

Après les horreurs de la Hope’s Peak Academy, le joueur découvre une société au bord de l’effondrement et un monde en proie à l’anarchie et au désespoir ! Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls, la préquelle du très populaire jeu d’aventure et d’enquête Danganronpa 2: Goodbye Despair. Le jeu est proposé en boîte et en téléchargement. À la différence des deux jeux précédents, les joueurs incarneront cette fois deux héroïnes, Komaru Naegi et Toko Fukawa, perdues dans Towa City avec un seul but en tête : s’échapper.

Caractéristiques:

  • Séquences de tir en vue 3e personne : utilisez le pistolet de piratage de la Future Foundation pour combattre les hordes de Monokumas qui rôdent dans Towa City.
  • Enigmes et puzzles : savoir tirer ne suffira pas pour survivre aux Monokuma Kids : il faudra aussi faire preuve de jugeote. Il y a beaucoup à découvrir, de nombreux visages familiers à revoir et des mystères à percer !
  • Des tonnes de munitions différentes : surmontez les défis avec différents types de balles de vérité, comme les Paralyze et les Link. Améliorez votre puissance de feu avec les Bling Bullets.

Mon avis:

Attention Monokumas en approche. 😉

Je ne connaissais tres peu cette franchise. Mais en regardant de plus près, s’il y a bien un élèment distinctif c’est bien le délire. Ceci est un OVNI dans la production jeu vidéo. Un mélange de malaise, de gros délire et de Kawai.

Les graphismes sont vraiment de bonne qualité. Le mélange entre séquence d’animation, cinématique in-game et jeu à proprement parlé est plutot pas mal. Même si les élèments sont clairement distincts de par leur qualité vidéo. Je trouve que l’ensemble gagne à la narration de l’histoire. Entre le coté glauque, la légèreté apparente de certains personnages et la noirceur ambiante, on plonge dans une atmosphère lourde et vraiment bien travaillé.

Entre le shoot à la première personne avec un mégaphone à ultrasons (il y a bien d’autres armes assez oufs) qui s’avère assez plaisant et stressant à la fois avec des ennemis vous attendant dans des coins afin de vous faire la peau avec leur griffes. Les Monokumas sont un mélange de nounours bien sympas et des monster high nourris au gothique bien glauque. Avec des missions de semi infiltrations et autres énigmes assez barrés, je dois avouer que le temps de jouer est très bien rempli.

En ce concerne, l’histoire débute avec Komaru qui semble être cloîtré dans un appartement suite à un enlèvement et l’arrivée des Monokumas, jusque là rien de bien ouf. Mais cela se gâte quand vous apprenez les raisons des massacres perpétrés depuis les Monokumas et qui se cache derrière ces horribles crimes. Il y a bien sur tout un message sur la jeunesse et les dangers qu’elle encoure face aux adultes. Le radicalisme du récit est assez dingue et résonne avec la société nippone et son évolution face aux traditions et au modernisme.

Absolument cool à faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s