[#GamesGeeksAndMusic] Mon avis sur La Mort aux yeux de cristal par [@GlenatBD]

Tremblez devant le premier Giallo dessiné !

Merci Glénat pour cet envoi.

Présentation:

Rome. Radka Sukova est l’égérie d’un très grand styliste français. Réputée pour avoir les plus beaux yeux du monde, elle nourrit les fantasmes et les convoitises. Très à l’aise avec son statut d’icône, elle déchante le jour où elle apprend que son sosie a été assassinée, énucléée, ses yeux remplacés par deux morceaux de cristal taillé. Cette « signature » ne laisse planer aucun doute : la véritable cible, c’était Radka ! L’enquête, confiée au commissaire Cornélia, la mènera sur les traces d’un meurtrier appartenant à une communauté fantastique et obéissant à une mystérieuse entité, noire comme les nuits sans rêves…

Lire les premières pages?

Informations:

Scénariste: Lancelot Hamelin
Dessinateur: Étienne Oburie

Genres : Fantastique,Thriller/Policier
Collection : 1000 Feuilles
Adulte
Format : 240 x 320 mm
120 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344023525
Prix : 20.50 €

Mon avis:

Connaissez-vous le « Giallo » ? Ce genre de films d’exploitation italiens auxquels sont associés les noms de Dario Argento ou Mario Bava, nourrit un véritable culte auprès des cinéphiles du monde entier. Un genre à l’identité visuelle et sonore (souvent signée Ennio Morricone) très marquées, dont Lancelot Hamelin et Étienne Oburie, qui signe ici son premier ouvrage, s’emparent avec une maestria qui force le respect.

Dans la grande tradition du Giallo, ils livrent un récit de série B à la frontière du polar, de l’horreur et de l’érotisme où, derrière le masque du divertissement, émergent un vrai propos d’auteur – ici, la critique de la marchandisation du corps féminin – et des idées de mise en scène audacieuses.

Très peu de gens connaissent le giallo. Il faut dire que peu de gens apprécient le cinéma d’horreur en tant qu’oeuvre à part entière comme peut l’être le cinéma mainstream. Tout ce que je connais du Giallo, c’est Lucio Fulci. Pour le reste, je ne peux pas vraiment vous en parler car, je considère ce gars comme le pape du Giallo. Cette bande dessinée ressemble à un hommage. On y trouve, bien sur, comme dit précédemment, tous les éléments qui animent un ce genre de film.

Graphiquement, c’est à 1000 lieues de ce que l’on peut trouver dans le milieu. Le style est original et le jeu d’ombre qu’il travaille anime le mystère. L’ambiance en est tout de suite beaucoup plus pesante et ces ombrages peuvent abriter de lourds secrets. On pourrait même y trouver un grain assez rugueux comme si l’on avait passer les planches sous une éponge. Cette esthétique ramène au grain des films des années 60/70 avec un certain flou et une image pas très lisse.

Sur le fond, le scénario est classique avec une scène d’exposition mystérieuse qui vous glace un peu le sang. On entre de suite dans l’ambiance et annonce des aventures palpitantes pour cette héroine plus habituée aux méfait du commun des mortels. Le fantastique est partout, il laisse des traces sur toutes les planches et promets quelques bons moments de questionnement quant à la suite des aventures. Les rebondissements que certains qualifieront d’inattendus ( en même temps, ce sont des rebondissements) ressemblent surtout à de nouvelles pistes à explorer quand on a fini de rassembler toutes les preuves. L’ensemble est assez cohérent. Rien ne dénote. C’est assez bien travaillé pour que le monde mise en lumière par les artistes nous semble normal. Je n’ai pas eu de problèmes de lisibilité et l’ensemble est facile à lire. Très direct.

A ne pas mettre dans toutes les mains, mais à découvrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.